Qui suis-je et pourquoi Docteur Marques ?

Rentrée 1984… Je prenais mon premier cour sur les marques. C’était l’époque où je découvrais comment les marques et leur communication pouvaient constituer un espace où la passion, l’enthousiasme et même parfois une petite dose de poésie pouvaient être considérés sérieusement comme des vecteurs de business.

Et voilà, cela fait déjà 30 ans ! Et ce phénomène formidable que constituent les marques n’a jamais cessé de m’occuper l’esprit…  J’ai accumulé des expériences en agence de communication et chez l’annonceur. J’ai essayé d’exercer au mieux mon métier de conseil en marketing et communication  auprès de marques appartenant plus souvent à des PME. J’ai pu toucher du doigt l’effet de stratégies de marques parfois très réussies, parfois plus malhabiles  et de temps en temps carrément maladroites. Et je dirais que moins les marques ont des budgets publicitaires importants, plus il est essentiel de revenir à la racine de la marque et de ses attributs pour espérer être efficace.

Pourquoi ce blog aujourd’hui ?

Tout d’abord pour regrouper les articles, études, ouvrages et initiatives sur les marques qui me semblent intéressants et ainsi m’obliger à être en veille permanente sur le sujet. Cela me sera utile, j’espère que cela le sera pour vous, chers futurs lecteurs, que je n’ai pas encore et que j’espère petit à petit intéresser.

Ensuite, ce qui me tient à coeur c’est de vous faire partager un constat qui m’anime et qui m’inquiète parfois : je trouve qu’en réalité on ne prend pas assez soin des marques. On voit trop souvent des plans de communication qui s’enchaînent tous azimuts sans qu’on prenne le temps de se poser et de se demander si on n’avait pas besoin de remettre un peu d’ordre et de désir dans sa marque !

Je me suis donné pour objectif de mettre au point une méthode d’évaluation de l’état de santé des marques, un véritable Check-up. J’y travaille et je souhaite ensuite constituer une base de données de bulletins de santé de marques, pas forcément les plus grosses et les plus connues, mais celles qui font marcher notre économie.

En créant ce blog, je me lance donc un  défi et j’espère vous le faire partager…

J’attends vos commentaires :)

Laurence Demeure dit Latte

 

Articles associés
ogilvy
citation David Ogilvy
Build something 100 people love
Les influenceurs au coeur des stratégies de marque
Florence Touzé publie le Marketing, les illusions perdues aux Editions de la Mer Salée.
Florence Touzé : la lame de fond de la consommation responsable
bordas
Brand content contre brand culture : qui de Bordas ou Bô aura le dernier mot ?

laissez votre Commentaire

Votre Commentaire*

votre nom*
votre page web